Le silence peut être sain et signe de maturité émotionnelle, il permet de prendre du recul, d’éviter de blesser l’autre et de se recentrer, ça c’est OK. En revanche, si le silence devient une arme et son utilisation abusive ce n’est pas OK.

La personne victime de ce silence peut se sentir :

  • frustrée
  • méprisée
  • déprimée
  • dévalorisée
  • rejetée

Que faire?

  • Barrez vous! Non j’rigole…quoi que…
  • Donnez lui du temps, mais pas trop….une journée max
  • Parlez avec respect, pas de “tu” qui tue
  • CONSULTEZ un thérapeute seule ou à deux, ne laissez pas ce mécanisme pervers s’installer dans votre relation.