Au début de la rencontre la passion l’emporte sur la raison, c’est un feu d’artifice hormonal, on fantasme l’autre, on va chercher chez lui ce qui nous manque, on l’idéalise, on atténue ses traits, on projette bref c’est la fusion !

Puis, une fois la lune de miel passée, vous recouvrez la vue et les défauts de l’autre prennent davantage d’ampleur. L’autre n’est pas vous. Et là votre narcissisme en prend un coup, votre couple aussi car il n’est plus le prolongement de votre ego.

Lors des thérapies de couple il est fréquent d’entendre : ” je ne le comprend pas ” sous entendu “il n’est pas câblé comme moi” sous entendu ” ça me gave” !!!

Toutes les réserves émises en début d’histoire n’ont jamais été oubliées mais vous les avez acceptées pour la seule et unique raison : vous pensiez que cela évoluerait dans votre sens … que nenni !!!

Si vous souhaitez que votre couple tienne sur la durée il va falloir accepter l’idée de ne pas pouvoir changer l’autre, de l’accepter tel qu’il est, de ne pas rentrer dans un rapport de force (contrôle de l’un, soumission de l’autre).

La maturité conjugale tient au fait d’être dans une relation d’adulte à adulte, une relation d’égal à égal, dans un état d’altruisme, dans l’échange des émotions, dans le dialogue.

Des différences invisibles existeront toujours, ce sont elles qui vous éloignent. C’est l’incompatibilité des névroses.

La thérapie de couple est là pour vous accompagner et vous aider à inventer un couple nouveau.

Prenez soin de vous…et de vos différences?

Laure, thérapeute de couple, sexothérapeute