La charge c’est penser à….la liste des courses, aux rdv medicaux, à l’inscription à la cantine, à emmener le grand au foot après la danse de la petite, gérer les devoirs, repasser la chemise pour la réunion de monsieur bref !

Les tâches domestiques et culinaires ne sont pas de l’ordre de l’inné mais de l’acquis, il s’agit donc d’un apprentissage sauf que si votre cher et tendre a grandi en voyant maman repasser les chemises de papa et lui faire des listes de 3 pages lorsqu’elle s’absentait une journée forcément ce n’est pas gagné, sauf que ce n’est pas à vous d’éduquer votre conjoint.

L‘épuisement psychique n’est pas le seul trouble de la charge mentale, elle peut provoquer de l’anxiété,des troubles du sommeil, de la somatisation (migraines, psoriasis, eczéma…) jusqu’à provoquer un burn-out familial. Comment voulez-vous que votre libido circule normalement ?

En thérapie de couple j’entends souvent les hommes dire à leur femme :”mais enfin tu n’as qu’à demander” et là je bouillonne ! Mec, tu ne vois pas que la poubelle déborde? que le lave vaisselle est plein? que le frigo est vide? Un homme contenant et bienveillant c’est celui qui voit, qui pense et qui agit…. Vous n’avez pas à demander de garder le petit pour aller chez le coiffeur, c’est son père pas une nounou, ok?!

Pour information les études montrent une meilleure répartition de la charge mentale chez les couples homosexuels, même si ils peuvent souffrir de déséquilibre. L’inégalité de salaire induit l’installation de la charge mentale chez celui ou celle qui gagne le moins, notre chère société patriarcale suggère que l’amour doit se prouver par le faire ( faire ses preuves) : bullshit!

Alors mesdames il va falloir apprendre à lâcher, à déculpabiliser et à gagner en estime de vous.

Comment?

En prenant un RTT rien que pour vous, les enfants mangeront à la cantine.

En vous félicitant chaque soir de ce que vous avez accompli, peut-être même en vous offrant un bouquet de fleurs.

Demander à votre conjoint ce que vous voulez vraiment, parlez lui même si vous en avez marre de demander. Ecrivez si nécessaire.

Lorsque la communication débouche sur des disputes, des conflits n’hésitez pas à consulter un thérapeute seule ou en couple pour vous aider dans cette démarche d‘équilibre conjugal, n’attendez pas la rupture, le trop plein, le burn-out.

Prenez soin de vous.